dégât des eaux

Que faire en cas de dégâts des eaux

dégât des eaux

Assurance habitation et dégâts des eaux

L’assurance contre les dégâts des eaux est obligatoire pour le locataire, mais ne l’est pas pour le propriétaire occupant son logement. Cependant, elle fait partie des risques couverts par l’assurance multirisques habitation et l’assurance immeuble.

Par ailleurs, tous les risques de l’action de l’eau ne sont pas forcément couverts par les contrats. Ainsi, sont généralement couverts les dommages résultant de fuites, de rupture de canalisation ou débordement (d’une baignoire ou d’un lave-linge par exemple).

QUE FAIRE EN CAS DE DÉGÂTS DES EAUX

  • Sécurisez votre habitation

Si l’origine du dégât des eaux se trouve dans votre logement, il faut en priorité fermer le robinet d’arrivée d’eau si celui-ci est accessible. En cas de dégâts des eaux important, il est également prudent de couper l’électricité pour éviter les risques électriques (court-circuit, électrocution) et être en sécurité.

  • Recherchez l’origine de la fuite

Il est important de comprendre l’origine du dégât des eaux pour stopper rapidement l’écoulement d’eau et limiter les dégâts. Selon l’origine de la fuite, vous devez prévenir au plus vite votre gardien, le syndic ou votre voisin. Si votre logement est fortement inondé ou si le logement d’où vient la fuite est vide ou inaccessible par exemple, vous pouvez demander aux pompiers d’intervenir.

  • Faites rapidement les réparations principales

La fuite doit être réparée dans les plus brefs délais pour éviter une aggravation des dégâts.

Il faut conserver les justificatifs de réparation de la fuite, l’assureur et l’expert ayant besoin d’un maximum d’indications pour estimer les dommages.

En revanche, avant de procéder à la remise en état des peintures, moquettes, papiers peints, … il convient d’attendre le passage de l’expert ou l’accord préalable de votre assurance.

COMMENT DÉCLARER SON DÉGÂT DES EAUX ?

Vous devez contacter votre assurance dans les cinq jours ouvrés maximum qui suivent le sinistre.

En général, si seul votre logement est touché et si le dégât des eaux vient de chez vous, votre assurance vous demandera de lui indiquer vos coordonnées, l’adresse du logement et votre numéro de contrat, mais aussi d’expliquer la cause du sinistre, d’estimer les dommages dans votre logement et d’indiquer si d’autres personnes ont subi des dégâts

Attention : dans la plupart des cas, vous devrez ajouter à votre déclaration de sinistre le constat à l’amiable « dégâts des eaux ».

LE CONSTAT AMIABLE "DÉGÂTS DES EAUX"

Ce document permet de donner des informations sur le sinistre, même s’il n’y a pas d’autres logements sinistrés, notamment :

  • le lieu,
  • les circonstances,
  • la ou les cause(s) du sinistre,
  • les dommages,
  • les coordonnées des personnes concernées par le sinistre et de leur assurance.

Le document comporte plusieurs pages identiques que vous devez adresser :

  • à son assurance,
  • à l’assurance des autres sinistrés s’il y en a,
  • au propriétaire du logement ou au syndic de l’immeuble.

QUE DEVEZ VOUS PRÉPARER AVANT L'EXPERTISE

Un dégât des eaux n’entraîne pas automatiquement d’expertise. Cependant, quand elle le juge nécessaire, l’assurance sollicite une expertise et désigne un expert. Son rôle est alors d’évaluer les dommages et de déterminer les causes du sinistre.

Vous devrez justifier les dommages subis lors d’une éventuelle expertise. Il est donc fortement conseillé de conserver tous les objets qui ont été endommagés lors du sinistre, même partiellement, autant que possible et de rassembler tout ce qui peut identifier les biens endommagés ou détruits et leur valeur dans le sinistre (factures, photos, bons de garantie…).

QUE COUVRE VOTRE CONTRAT HABITATION?

Vous souhaitez connaitre précisément ce que couvre votre contrat actuel en cas de dégâts des eaux ? Demandez une étude gratuite à un conseiller MATH-PRÉVARIS proche de chez vous

CONTACTER UN CONSEILLER