Plan Épargne Retraite Individuel (PERIN)

Per individuel

Le Plan d’Épargne Retraite Individuel (aussi appelé PERIN) est un produit d’épargne retraite très récent en remplacement du PERP. Il est proposé par les compagnies d’assurances depuis le 1er octobre 2019.

Ce produit permet aux personnes indépendantes comme les salariés ou les agents de la fonction publique de bénéficier d’une rente viagère ou d’un capital en complément de la retraite obligatoire pour laquelle ils ont cotisé.

Le PER individuel permet d’épargner à votre rythme et selon vos conditions votre argent afin de vous constituer un supplément de retraite le moment venu.

Math-Prévaris vous accompagne dans la mise en place de votre contrat d’épargne-retraite selon vos envies.

Le PER individuel, qu’est-ce que c’est ?

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) individuel est un produit d’épargne conçu spécifiquement pour la constitution d’un complément de revenu lors de la retraite. Voici quelques points clés à retenir sur le PER individuel :

  • Individuel : Comme son nom l’indique, le PER individuel est souscrit par une seule personne. Cela permet à chaque individu de se constituer un complément de revenu pour sa retraite, quelle que soit sa situation professionnelle.
  • Avantages fiscaux : Les versements effectués sur un PER individuel sont déductibles du revenu imposable, dans la limite des plafonds légaux. De plus, les plus-values et les revenus générés par le PER sont exonérés d’impôt jusqu’à la sortie du capital.
  • Flexibilité des versements : Les épargnants peuvent effectuer des versements réguliers ou ponctuels, selon leurs capacités financières et leur stratégie d’épargne. Ils ont la possibilité d’ajuster le montant et la fréquence des versements en fonction de leur situation personnelle.
  • Gestion des fonds : Les épargnants peuvent choisir parmi une gamme de supports d’investissement proposés par l’organisme gestionnaire du PER individuel. Ces supports peuvent inclure des fonds en euros sécurisés ainsi que des unités de compte plus dynamiques.
  • Options de sortie : À l’âge de la retraite, les épargnants peuvent choisir de percevoir les fonds accumulés sur leur PER individuel sous forme de rente viagère, de capital ou une combinaison des deux, en fonction de leurs besoins et de leur situation financière.

Bon à savoir

L’épargne-retraite constituée sur un PER est transférable sur un autre PER, par exemple en cas de changement d’employeur ou de métier.

Vous souhaitez épargner pour votre retraite ?

Pour rejoindre les nombreux assurés qui bénéficient déjà d’un PERIN Math-Prévaris, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée ou contactez votre conseiller Math-Prévaris.

La disponibilité de l'épargne

La disponibilité de l’épargne à l’échéance

La fin du contrat est possible sous forme de rente viagère ou de versement complet du capital, au plus tôt à compter de la liquidation de la retraite obligatoire ou à l’âge légal de la retraite. Le capital pourra être versé en une fois ou de manière fractionnée.

Le choix entre la rente viagère ou le versement d’un capital s’effectue au moment de la liquidation des droits du contrat ou au moment de la souscription.

Le choix entre le versement d’une rente ou d’un capital n’est possible que pour les versements volontaires ou provenant de l’épargne salariale. Les versements obligatoires dans le cadre du PER obligatoire sont, eux, exclusivement destinés à la constitution d’une rente.

La disponibilité de l’épargne avant son échéance

Le PER est un contrat de long terme, bloqué jusqu’à l’âge de la retraite. Cependant, le titulaire du contrat peut débloquer son épargne de façon anticipée dans certaines situations :

  • pour faire face aux accidents de la vie. Il est ainsi possible de récupérer l’épargne en cours de contrat dans certaines situations (invalidité, chômage ou liquidation judiciaire, décès du conjoint, surendettement…) ;
  • pour acheter sa résidence principale, avec l’épargne correspondant aux versements volontaires et aux versements issus de l’épargne salariale.

Le décès du titulaire avant l’échéance du contrat entraîne la clôture du PER et l’épargne constituée est reversée au(x) personnes désignée(s) au moment de la souscription.

La fiscalité du Perin et les prélèvements sociaux

Le détenteur d’un PER peut choisir de bénéficier, dans la limite de certains plafonds, d’une déduction de ses versements volontaires et obligatoires de l’impôt sur le revenu. Les versements ayant donné lieu à une déduction d’impôt seront alors fiscalisés à la sortie.

Si le titulaire du PER demande à ne pas bénéficier d’une déduction fiscale, l’imposition à la sortie ne portera que sur les intérêts produits de l’épargne.

La fiscalité à la liquidation des droits dépend de l’origine des sommes épargnées, du type de sortie, en rente ou en capital, et du choix, au moment de la souscription ou de l’adhésion, du caractère déductible ou non des cotisations :

  • en cas de sortie en capital, les versements volontaires ayant fait l’objet d’une déduction fiscale en cours de contrat seront soumis à l’impôt sur le revenu et les intérêts, au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ;
  • en cas de sortie en rente, la rente est soumise à l’impôt sur le revenu.