Maintien de revenus

L'assurance de conserver son niveau de vie et de protéger ses proches

Nous pouvons tous être confrontés, du jour au lendemain, à une maladie ou à un accident nous empêchant d’exercer notre activité professionnelle.

Quand un arrêt de travail dure plusieurs semaines voire plusieurs mois, les difficultés apparaissent. Et la situation est d’autant plus compliquée en cas d’invalidité ou de décès prématuré.

C’est pour cela qu’une assurance et un complément de salaire en cas d’arrêt maladie sont indispensables. Soyez serein, MATH-PRÉVARIS est là pour vous conseiller et vous accompagner !

 

Les aides publiques sont insuffisantes

Salariés : en cas d’arrêt de travail, la Sécurité sociale ne prévoit qu’une indemnisation partielle.

Vous percevez des IJ pendant toute la période de votre arrêt de travail, y compris les dimanches et jours fériés. Leur montant dépend de votre salaire de référence, de la durée de l’arrêt maladie (les IJ sont plus importantes à partir du 29e jour d’arrêt) et il est plafonné.
L’employeur vous verse une indemnité complémentaire dans les conditions suivantes : vous n’êtes pas travailleur à domicile, ni salarié saisonnier, ni intermittent ou temporaire et vous êtes présent dans l’entreprise depuis au moins 1 an.z des indemnités journalières (IJ) pour compenser en partie votre perte de salaire. Elles correspondent à 50% de votre salaire journalier de base, plafonné à 1,8 fois le montant du SMIC en vigueur le mois avant l’arrêt de travail (soit 2697,24 € en 2018).
Vous avez généralement un délai de carence maladie de 3 jours : les IJ sont versées seulement à partir du 4e jour d’arrêt. Vous touchez une IJ pour chaque jour d’interruption du travail (à savoir tous les jours de la semaine) dans la limite de 360 IJ par période de 3 ans consécutifs.

L’employeur peut prendre à sa charge les 3 jours de carence et verser des indemnités complémentaires. Tout dépend de l’accord négocié ou de votre convention collective. En sont exclus les travailleurs saisonniers, à domicile, les intermittents ou les salariés temporaires.

 

Fonctionnaires : un maintien du salaire sans délai de carence

Tout fonctionnaire en arrêt de travail (pour congé maladie ordinaire) perçoit dès le premier jour l’intégralité de son traitement indiciaire pendant 3 mois. Il est réduit de moitié les 9 mois suivants. Le versement pendant l’arrêt de travail des indemnités, supplément, primes et indemnités, qui constituent le traitement du fonctionnaire, diffère dans les 3 fonctions publiques.

 

Indépendants : un complément de revenu à prévoir

Un arrêt de travail a souvent de lourdes conséquences sur l’activité d’un travailleur non salarié (artisan, commerçant, membre d’une profession libérale). Selon son statut il est éligible aux indemnités journalières versées par la Sécurité sociale des indépendants après un délai de carence de :

  • 3 jours pour les commerçants et artisans. En cas d’arrêt de travail inférieur à 7 jours (accident ou maladie) il n’y a pas d’indemnisation ;
  • 90 jours pour les professions libérales dotées d’une garantie d’indemnités journalières maladie… ce qui est loin d’être la règle.

Pour compenser la perte de revenus des indépendants dans ces circonstances, il faut mettre en place une assurance pour perte de revenus. Grâce au dispositif Madelin, l’indépendant peut déduire ses cotisations de son bénéfice imposable.

Nos solutions pour protéger votre niveau de vie

Lorsqu’une maladie ou un accident survient, de ce fait, ce que vous avez construit peut être mis en péril. Il est parfois difficile d’imaginer un arrêt de travail prolongé ou d’envisager une situation plus dramatique. Pourtant, le mieux pour gérer l’imprévu, c’est encore d’en parler et de s’informer !

MATH-PRÉVARIS soucieux de vous accompagner à chaque instant de votre vie, vous offre un ensemble de garanties indispensables pour préserver vos revenus en cas d’arrêt de travail :

  • versement d’indemnités journalières dont vous choisissez le montant à la souscription du contrat,
  • versement d’une rente en cas d’invalidité
  • versement d’un capital en cas de décès pour couvrir les dépenses immédiates.

Des options et garanties facultatives vous sont proposées en complément des garanties arrêt de travail et décès pour adapter votre protection à votre activité, votre situation, vos besoins :

  • Rente invalidité en cas d’incapacité permanente partielle ou totale
  • Rachat de franchise
  • Exonération de cotisations
  • Doublement du capital décès en cas d’accident
  • Rente conjoint et/ou éducation en cas de décès

RENSEIGNEZ-VOUS !

Vous souhaitez bénéficier d’une meilleure prise en charge en cas d’arrêt de travail ?

N’hésitez pas à demander une étude personnalisée ou contactez votre conseiller MATH-PRÉVARIS, il vous présentera nos différentes solutions personnalisées et adaptées à votre statut professionnel et votre budget.