assurance trottinette électrique

Comment être bien assuré en trottinette électrique ?

assurance trottinette électrique

S'assurer en trottinette électrique

Depuis quelques années, la trottinette électrique et beaucoup d’autres objets de déplacement à batterie aussi appelé Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) séduisent de plus en plus de Français par leur aspect pratique, rapide, mais également écologique et économique.

Cependant, la trottinette électrique dispose de roues motorisées : elle est donc considérée en tant que véhicule terrestre comme une moto ou une voiture. L’obligation d’assurance en responsabilité civile s’applique donc au même titre que ces véhicules malgré la différence de taille et de valeur.

Cette assurance de responsabilité civile couvre les dommages que vous pourriez occasionner, par exemple les blessures d’un piéton que vous percutez ou les dégâts que vous causez à un véhicule (autre trottinette, vélo, auto…).

Cependant, de nombreux contrats de responsabilité civile et habitation excluent ce risque aujourd’hui et les utilisateurs de trottinettes se retrouvent donc sans protections et hors la loi.

Découvrez ci-dessous les détails à connaître et demandez une étude à un conseiller afin d’étudier votre situation et de vous assurer d’être bien couvert.

Contacter un conseiller

Assurance trottinette électrique : est-ce obligatoire ?

Oui, comme pour tous les véhicules motorisés, le conducteur doit être couvert au titre de la responsabilité civile en cas de dommages qu’il pourrait causer à autrui.

Malheureusement, la plupart des contrats d’assurance de responsabilité civile excluent aujourd’hui l’utilisation de véhicules électriques (même les assurances habitations).

Une assurance supplémentaire doit donc être souscrite dans la majorité des cas et doit dépendre de vos usages. Les cotisations de ces assurances restent cependant très abordables.

Assurance tous risques pour trottinette électrique

Parce qu’elle peut être un objet de convoitise et qu’un accident est vite arrivé, il existe des assurances tous risques couvrant le vol, l’incendie et la casse de votre véhicule à batterie. Cependant, ces contrats ont des coûts bien plus importants et ne sont, en règle générale, pas intéressants au vu de la valeur de votre trottinette. Ils peuvent néanmoins l’être pour des véhicules à grandes valeurs.

Le conducteur est-il couvert ?

Si le conducteur de la trottinette est bien assuré pour les dommages qu’il pourrait causer à une autre personne, il n’est pas assuré lui-même en cas d’accident.

En effet, s’ils sont pratiques et économiques, les véhicules électriques restent dangereux à cause de leur vitesse, de leur manque de protection et de leur faible stabilité, surtout par temps de pluie ou en circulation urbaine.

Un choc à 25 km/h ou une glissade peut ainsi avoir de lourdes conséquences.

Pour répondre à ces besoins, une protection du conducteur est aussi possible et est vivement recommandée.

Quel véhicule électrique peut être assuré ?

Aussi appelés engins de déplacements personnels motorisés, les NVEI sont des nouveaux véhicules électriques. On regroupe dans cette catégorie de nombreux appareils équipés d’un moteur électrique et dont la vitesse maximum définie par le constructeur est supérieure à 6 km/h et inférieure ou égale à 25 km/h :

  • Les trottinettes électriques
  • Les gyropodes
  • Les hoverboards
  • Les monoroues

Si votre véhicule dépasse cette limite de 25 km/h, vous devez vous rapprocher du constructeur ou du revendeur pour le brider à 25 km/h. De plus, un NVEI doit posséder certains accessoires obligatoires tels que des feux à l’avant et à l’arrière.

Les engins qui offrent une simple assistance électrique ou ne dépassent pas 6 km/h ne sont pas concernés par l’obligation d’assurance.

assurance NVEI assurance NVEI

Quels sont les équipements obligatoires d'une trottinette électrique ?

Tout véhicule électrique doit être homologué et muni au minimum :

  • de freins,
  • de feux de position avant et arrière,
  • de dispositifs rétro-réfléchissants,
  • d’un avertisseur sonore.

Le port du casque sur une trottinette est-il obligatoire ?

Le casque n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. En effet, sur ces engins, aucun habitacle ne vous protège et vous êtes donc très exposé à un accident grave !

Sachez toutefois que le port du casque réduit de 60% les risques de traumatisme crânien. Il est donc vivement conseillé d’en porter un.

Où circuler en trottinette électrique ?

Si les utilisateurs de rollers, skateboards sont considérés comme des piétons au vu de la loi, les propriétaires de NVEI observent des règles similaires à celles des cyclistes.

En agglomération :
Les usagers de véhicules électriques doivent rouler sur les pistes et bandes cyclables s’il y en a. Sinon, ils peuvent utiliser les routes dont la vitesse maximale est limitée à 50 km/h ou moins, la circulation sur les trottoirs est interdite et verbalisable

Hors agglomération :
Les véhicules électriques ne peuvent être utilisés que sur les voies vertes et les pistes cyclables.

Cependant, la législation laisse chaque agglomération prendre les dispositions nécessaires. (Source sécurité routière)

Contactez un conseiller !

Vous êtes utilisateur de trottinette électrique ? Vous avez un doute sur votre assurance responsabilité civile actuelle ?

Contactez-nous, un conseiller étudiera vos besoins gratuitement et objectivement.

contacter un conseiller